SUD PTT Loire Atlantique Vendée, un syndicalisme de lutte au service des salarié-es   

GRILLES INDICAIRES Rattrapage au rabais !

SUD PTT a signé en février 2015 l’accord concernant la réforme des grilles des fonctionnaires. Nous savions que les délais d’application allaient être très longs. C’est pourquoi, Nous n’avons cessé pendant les négociations et depuis, d’exiger la rétroactivité financière à la date de la signature de l’accord, soit le 5 février.

Le 15 octobre, dans le cadre du comité technique national de validation des grilles, nous avons une nouvelle fois, exigé la rétroactivité au 5 février.

La direction répond partiellement à cette demande ! Une prime de rattrapage de 6 mois, sera versée en décembre.

Voir le tract en PDF 

Dans des contrats de salarié-es recruté-es récemment et ayant eu précédemment une période d'emploi en contrats à durée déterminée, figure une clause de reprise d'ancienneté.
La clause indique clairement la date de reprise d'ancienneté. Mais après vérification des bulletins de salaire, la rémunération ne correspond pas à l'ancienneté figurant au contrat. Nous avons interpellé
par courrier les RH qui n'ont pas donné suite.

Voir le tract en PDF 

CROTTES

Les annonces de rentrée de la direction du courrier colis 44/85 sont réjouissantes : l’année 2016 sera encore pire pour le personnel que 2015… Ah, ils ne rigolent pas les chiens de garde des rendements et des dividendes.
La parole des capitalistes qui nous gouvernent est de + en + décomplexée. Il faudrait « alléger » le Code du Travail - le rempart des salarié-es - pour mieux « licencier, déroger aux 35 heures ou au SMIC ». A longueurs
d’ondes, on nous sert la même soupe. Pas étonnant, puisque les groupes médiatiques (télés, radios, presse écrite, plates formes de diffusion internet, encarts publicitaires, instituts de sondage) appartiennent à quelques milliardaires qui trient l’info et censurent toute opposition antilibérale. Et bien à La Poste, les paroles de nos responsables se décomplexent également. Vous verrez que bientôt, après avoir limité nos prises de paroles syndicales, ils chercheront à interdire nos tracts trop « méchants »…

Voir le tract en PDF 

SHADUne nouvelle vague de projets de réorganisation déferle sur les services informatiques et techniques. C’est une habitude chez nos dirigeants de tout changer quand les organisations précédentes commencent à fonctionner correctement. Au prétexte cette fois ci de mutualisation, après avoir défendu mordicus les bénéfices d’une métiérisation à outrance, sans aucune autocritique sur les gâchis financiers et humains dont nous les avions pourtant avertis.

Le tract en PDF 

 alter

 

Derniers articles

Conseillers du salarié

Pour les entreprises autres que celles de La Poste et France Télécom, contactez les conseillers salariés de Solidaires

Si vous êtes convoqués à un entretien préalable à un licenciement ou à une rupture conventionnelle dans une entreprise où il n'y a pas de délégué du personnel, vous avez le droit d'être accompagné par un-e représentant-e syndical de votre choix appelé conseiller du salarié. Ces conseillers du salarié sont nommés par le Préfet sur proposition de chacun des syndicats.

Pour la Loire Atlantique, les conseiller-e-s du salarié Solidaires sont : 

- Gilles BARRACAND, 44110 Châteaubriant, 02 40 81 24 71

- Brigitte CHAMBRAGNE, 44300 Nantes, 06 13 76 72 14

- Christine DUPIN, 44800,St Herblain, 07 62 01 48 26

- Sabine DUPUY, 44800 Saint Herblain, 06 07 63 09 21

- Roland LEDUC, 44400 Rezé, 06 11 63 71 60

- Pierre-Olivier ONNO, 44320 Arthon en Retz, 02 40 21 19 17

- Philippe RICARD, 44115 Basse Goulaine, 06 46 05 46 72

- Julie BURBAN, 44000 Nantes 06 12 03 76 63

- Bertrand CARON, 44300, Nantes, 06 12 10 74 60

- Franck QUENEUDER, 44320, Couëron 06 33 58 34 81

 Pour La Poste ou France Télécom :  Appelez le syndicat au 02.51.80.66.80