SUD PTT Loire Atlantique Vendée, un syndicalisme de lutte au service des salarié-es   

13ème jour Grève illimitée à Nantes ROLLIN

.Grève reconductible du centre courrier depuis le 23 mars 2016

La Direction Courrier/Colis 44/85 s’obstine et

 fait durer une grève pour son plaisir…

Ce lundi, au 13ème jour de grève, 35% des postières et postiers en activité du centre courrier de Nantes Rollin (44100) sont en grève illimitée initiée depuis le 23 mars 2016 à l’appel du syndicat SUDPTT.

Alors que les négociations avaient repris au 10ème jour de grève pendant plus de 5 heures et que la direction locale et le syndicat SUDPTT semblaient avoir trouvé un compromis qui eut permis d’entrevoir une sortie du conflit, la direction du courrier Loire Atlantique Vendée a fait le choix de la répression en assignant 6 des grévistes à des mesures disciplinaires ! Les personnels grévistes étaient dans l’éventualité de voter la reprise du travail en acceptant la suppression de 4 tournées de distribution sur les 8 ou 9 prévues au début du projet, en échange de différentes avancées sur leurs revendications, et se retrouvent condamné-es à subir l’esprit revanchard de la Direction territoriale.

Promettre des mesures disciplinaires pour avoir été le 30 mars à la rencontre de leurs collègues afin de leur expliquer les avancées des négociations, qualifiant cela ‘’d’intrusion générale’’ dans le centre courrier ou promettre des mesures disciplinaires pour avoir fait le 30 mars un feu de palettes et de pneus répondant à un refus depuis 4 jours de la Poste d’ouvrir de véritables négociations, n’est pas très judicieux pour les usagers qui espèrent un retour à la normale au plus vite pour recevoir tous leurs courriers, s’accumulant par dizaines de milliers dans le bureau…

Le Directeur Loire Atlantique Vendée qualifie de ‘blocage des accès’ et ‘d’entrave à la liberté de circulation postale’ alors que le camion de livraison du courrier a pu décharger librement son contenu et les factrices et facteurs non grévistes partir en tournée sans aucun souci ! De plus, la Poste a délibérément fait le choix de ne pas ouvrir le 2ème portail pourtant libre d’accès juste pour faire un constat d’huissier… 

Face à ce mépris envers le personnel et l’encadrement local, alors que les négociations dans le cadre de ce conflit semblaient entrevoir une porte de sortie, les grévistes de Nantes Rollin refusent d’acter un protocole de fin de conflit qui ne stipulera ‘’qu’aucune sanction disciplinaire ne sera retenue dans le cadre du conflit de Nantes Rollin’’.

Les postières et postiers des communes et arrondissements limitrophes pourront exprimer leur solidarité envers les agents grévistes de Nantes Rollin sous couvert de sanctions disciplinaires. A ce titre,

-           un préavis de grève illimité a été déposé pour l’ensemble des bureaux du même établissement, à savoir St Herblain, Orvault, Sautron et Couëron, et ce à partir du vendredi 8 avril 2016.

-           un préavis de grève illimité a été déposé pour les bureaux de l’établissement de Nantes Bretagne et  Nantes Beaulieu, à savoir le 44000 et 44200, et ce à partir du vendredi 8 avril 2016. 

Les grévistes de Nantes Rollin déplorent que la Direction Territoriale s’enferme dans un comportement jusqu’au boutiste faisant le choix de criminaliser le conflit alors qu’elle devrait tout faire pour que les dizaines de milliers de plis en souffrance puissent rapidement retrouver le chemin des boites aux lettres. Nos postières et postiers attendant la réponse du Directeur Territorial allant vers un retour d’un climat social serein au plus tôt, organiseront mardi un piquet de grève dès 6h du matin à Nantes Rollin, place Daubenton 44100 où usagers, associations ou partis politiques travaillant à la défense des emplois et des services publiques sont invité-es à venir soutenir leur mouvement.

Derniers articles

Conseillers du salarié

Pour les entreprises autres que celles de La Poste et France Télécom, contactez les conseillers salariés de Solidaires

Si vous êtes convoqués à un entretien préalable à un licenciement ou à une rupture conventionnelle dans une entreprise où il n'y a pas de délégué du personnel, vous avez le droit d'être accompagné par un-e représentant-e syndical de votre choix appelé conseiller du salarié. Ces conseillers du salarié sont nommés par le Préfet sur proposition de chacun des syndicats.

Pour la Loire Atlantique, les conseiller-e-s du salarié Solidaires sont : 

- Brigitte CHAMBRAGNE, 44300 Nantes, 06 13 76 72 14

- Christine DUPIN, 44800,St Herblain, 07 62 01 48 26

- Sabine DUPUY, 44800 Saint Herblain, 06 07 63 09 21

- Roland LEDUC, 44400 Rezé, 06 11 63 71 60

- Philippe RICARD, 44115 Basse Goulaine, 06 46 05 46 72

- Eric RANNOU, 44500 La Baule, 06 77 70 85 17

- Bertrand CARON, 44300, Nantes, 06 12 10 74 60

 Pour La Poste ou France Télécom :  Appelez le syndicat au 02.51.80.66.80