SUD PTT Loire Atlantique Vendée, un syndicalisme de lutte au service des salarié-es   

Grève illimité, à compter du lundi 15 juillet 2013, au Centre Courrier de La Baule.

LABAULEOF

Tract de fin de conflit :  

Presse écrite

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Mouvement-de-greve-suspendu-pour-La-Poste-de-La-Baule_40800-2212873------44055-aud_actu.Htm

http://www.labaule-infos.net/greve-a-la-poste-de-la-baule-25-52-897.html

http://www.presseocean.fr/actualite/la-baule-les-facteurs-en-greve-15-07-2013-69273

Radios :

http://www.hitwest.com/index.php?option=com_content&;view=article&id=52398:greve-a-la-poste-de-la-baule&catid=13617&Itemid=25

Le PDG de La Poste, Jean-Paul Bailly, qui vient d’annoncer son départ, laisse derrière lui le triste palmarès de 90 000 suppressions d’emplois en 10 ans. Il en résulte des conditions de travail très dégradées et un climat social extrêmement tendu, qui ont engendré des suicides ou des tentatives sur des sites de La Poste.

Aujourd’hui, Les postiers du centre courrier de La Baule essuient le rouleau compresseur des restructurations. En effet, la direction de La Poste de Loire-Atlantique / Vendée a décidé de supprimer 2 positions de travail sur la trentaine existante, pour accentuer sa productivité. Cette décision dégradera les conditions de travail des employés, ainsi que le service rendu aux usagers.

En plus des suppressions de positions de travail, La Poste veut continuer d’imposer une flexibilité forcée (« sécabilité »), accentuant encore la pénibilité des postières et des postiers du centre courrier de La Baule.

Enfin, cette réorganisation se fait au mépris du dialogue social. Les mesures d’accompagnement pour le personnel s’avèrent dérisoires, là où La Poste va dégager des économies de gestion. En 2 ans (durée de la réorganisation), ce sont plus de 100 000 € économisés sur le bureau de La Baule par l’entreprise publique.

Les postières et les postiers du centre courrier de La Baule seront en lutte ce lundi pour refuser les suppressions d’emploi et la flexibilité.

Conseillers du salarié

Pour les entreprises autres que celles de La Poste et France Télécom, contactez les conseillers salariés de Solidaires

Si vous êtes convoqués à un entretien préalable à un licenciement ou à une rupture conventionnelle dans une entreprise où il n'y a pas de délégué du personnel, vous avez le droit d'être accompagné par un-e représentant-e syndical de votre choix appelé conseiller du salarié. Ces conseillers du salarié sont nommés par le Préfet sur proposition de chacun des syndicats.

Pour la Loire Atlantique, les conseiller-e-s du salarié Solidaires sont : 

- Brigitte CHAMBRAGNE, 44300 Nantes, 06 13 76 72 14

- Christine DUPIN, 44800,St Herblain, 07 62 01 48 26

- Sabine DUPUY, 44800 Saint Herblain, 06 07 63 09 21

- Roland LEDUC, 44400 Rezé, 06 11 63 71 60

- Philippe RICARD, 44115 Basse Goulaine, 06 46 05 46 72

- Eric RANNOU, 44500 La Baule, 06 77 70 85 17

- Bertrand CARON, 44300, Nantes, 06 12 10 74 60

 Pour La Poste ou France Télécom :  Appelez le syndicat au 02.51.80.66.80