SUD PTT Loire Atlantique Vendée, un syndicalisme de lutte au service des salarié-es   

Congés 2015, pas de report des reliquats en mai ! Nous avons été interpellés par de nombreux agents à qui ils avaient été annoncés « par écrit » au moment du dépôt des congés que la date limite était le 31 mai 2016. Mauvaise surprise, la direction de La Poste, n’a pas cette année sortie de note de service permettant le report.

Sur la base de l’absence de cette note, la DSCC Loire Atlantique Vendée n’autorise pas de report. Le problème une fois de plus est l’absence de considération des agents et des conséquences de leur décision. En effet, nombre d’agent ont déterminé l’organisation de leur congés en tenant compte de l’information qui leur a été communiqué par écrit « fin des reliquats au 31 mai » ! 

Après la sécabilité, La Poste expérimente une nouvelle formule à détruire les emplois…

Pour une entreprise comme La Poste, il y a deux manières de faire des économies de personnel :
1/ la productivité, c'est-à-dire la compression du volume d’heures pour une charge donnée. A La Poste, cela passe par des réorganisations où sont supprimées des positions de travail (et les emplois avec…).
2/ la flexibilité, c'est-à-dire l’adaptation des moyens (encore des emplois) à l’activité. A La Poste, au courrier, la flexibilité se nomme la sécabilité.
Dans la DSCC 44/85, après Les Herbiers et Chantonnay, La Poste tente d’ajouter dans de nombreux centres (Montaigu, Pornic, Montbert, Pont St Martin, Machecoul, Bouaye, Legé, St Brévin, Le Pellerin, Mouzillon, St Philbert, etc..) une nouvelle forme de flexibilité : la double PPH !

Voir le tract en PDF

Plus déterminés que jamais, les postiers de Mouzillon poursuivent la grève. La direction refuse d'avancer sur les revendications légitimes des personnels et ne respecte pas ses propres engagements en matière de passage en CDI.

Une fois de plus la direction démontre son mépris des Postiers en refusant de voir la réalité du terrain.   Les facteurs et factrices ne veulent pas d'une énième réorganisation qui va dégrader encore plus leurs conditions de travail.

Une réorganisation désastreuse pour la qualité du service public.

Non à la sécabilité, oui à la CDisation des précaires !

 

LA PRESSE 

http://www.lhebdodesevreetmaine.fr/2016/01/28/greve-au-centre-de-tri-de-la-poste-a-mouzillon/

hebdo

Hier matin, les employés du centre de tri Postal de Mouzillon se sont rassemblés devant l’entrée principale, pour y établir un piquet de grève. Une trentaine de personnes manifestent.

En présence des syndicats CGT FAPT 44 (Fédération des activités postales et télécommunications), et de SUD PTT 44-85, les employés revendiquent entre autres l’embauche définitive des employés qui sont en contrat à durée déterminée depuis 2011,  l’allègement des publicités distribuées par La Poste dans les boîtes à lettres,et l’augmentation des salaires.

Le mouvement suivi par “plus de la moitié des effectifs”, indique la direction, a eu des effets sur la distribution du courrier.  La Direction a reçu les agents, hier. “Il n’y a eu aucune proposition. La reconduction du mouvement a donc été votée pour ce jeudi 28 janvier 2016″, explique un représentant syndical.

La direction indique que des perturbations dans la distribution du courrier aux particuliers sont à prévoir. Les tournées colis sont, elles, assurées. Pour les entreprises, “les remises courrier aux entreprises sous contrat sont réalisées et les boîtes postales fonctionnent normalement”, précisait dans un communiqué adressé hier soir la direction du Courrier, qui poursuit le dialogue avec les représentants syndicaux.

44330 Vallet

 Communiqué de presse SUD

Les postières et postiers du centre courrier de Mouzillon, qui desservent, en courrier, colis et prospectus les communes de Mouzillon, Gorges, La Chapelle Heulin, Gétigné, Vallet, Clisson, Boussay, St Hilaire de Clisson, St Lumine de Clisson, Le Pallet, La Regrippière viennent de reconduire leur grève majoritaire (30 tournées sur 35).

Il est de plus en plus fréquent qu’une partie des 35 tournées de distribution pour les particuliers et entreprises à la charge des agents du centre ne soient pas distribuées. Certains jours plusieurs fois la même semaine, parfois plusieurs le même jour.

Les factrices et facteurs tiennent à informer que leur absence de passage quotidien n’est pas de leur volonté. La Poste a décidé de faire des économies, au détriment de la population et des missions de service public. Les agents endurent cette variable économique. Une tournée de facteur, ce sont des services rendus, une proximité et une disponibilité. Chaque tournée non remplacée est une atteinte au tissu économique et social.

En conséquence, ils et elles revendiquent des embauches.

De plus, les factrices et facteurs de Mouzillon sont en grève contre un plan de flexibilité conséquent : la direction de La Poste a l’intention d’augmenter les tournées 14 semaines dans l’année, gelant ainsi les embauches tout en augmentant la charge de travail. Les postières et postiers exigent que La Poste revoit ses objectifs à la baisse, car, si le courrier baisse tendanciellement, les colis et prospectus sont aux loin de décliner. En perdant deux tournées lors d’une restructuration du centre en 2014, les agents de La Poste n’en peuvent plus des doubles peines et charges de travail, dans une entreprise publique en pleine forme financière.

Ils et elles remercient la population pour leur soutien.

Contacts :

Sudptt 44/85       : 02 51 80 66 80

Pascal Frémont  : 06 15 89 18 79 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

IMG 20160127 091642

le personnel du centre courrier de Mouzillon dans le Sud du pays nantais est en grève illimitée soutenue par SUD et CGT depuis ce jour. Les collègues luttent contre la décision arbitraire de la direction de l’établissement de Montaigu (+/- 45QL + Mouzillon +/-35 QL + Legé +/- 8 QL+ Montbert +/- 9 QL) d’imposer la mise en place d’une double PPH (Horaires de Travail différents selon les périodes travaillées) en échanges de semaines de flexibilité en moins (sécabilité de gestion). Variabilité du temps de travail contre flexibilité des horaires… 2 mêmes maux pour une vraie colère. La grève vient d’être reconduite sur le piquet à l'unanimité !

La lutte continue !

IMG 20160127 085811

IMG 20160127 091526

IMG 20160127 091614

IMG 20160127 091653

 

DIALOGUES

Les facteurs et factrices du Pellerin ont lutté 3 jours pour arracher des emplois supplémentaires, des solutions aux surcharges de travail et une meilleure rému-nération. Un collectif soudé est né. Que la direction s’en souvienne !

Voir le tract

 en PDF

 

Derniers articles

Conseillers du salarié

Pour les entreprises autres que celles de La Poste et France Télécom, contactez les conseillers salariés de Solidaires

Si vous êtes convoqués à un entretien préalable à un licenciement ou à une rupture conventionnelle dans une entreprise où il n'y a pas de délégué du personnel, vous avez le droit d'être accompagné par un-e représentant-e syndical de votre choix appelé conseiller du salarié. Ces conseillers du salarié sont nommés par le Préfet sur proposition de chacun des syndicats.

Pour la Loire Atlantique, les conseiller-e-s du salarié Solidaires sont : 

- Gilles BARRACAND, 44110 Châteaubriant, 02 40 81 24 71

- Brigitte CHAMBRAGNE, 44300 Nantes, 06 13 76 72 14

- Christine DUPIN, 44800,St Herblain, 07 62 01 48 26

- Sabine DUPUY, 44800 Saint Herblain, 06 07 63 09 21

- Roland LEDUC, 44400 Rezé, 06 11 63 71 60

- Pierre-Olivier ONNO, 44320 Arthon en Retz, 02 40 21 19 17

- Philippe RICARD, 44115 Basse Goulaine, 06 46 05 46 72

- Julie BURBAN, 44000 Nantes 06 12 03 76 63

- Bertrand CARON, 44300, Nantes, 06 12 10 74 60

- Franck QUENEUDER, 44320, Couëron 06 33 58 34 81

 Pour La Poste ou France Télécom :  Appelez le syndicat au 02.51.80.66.80